image précedente

chapelle St Martin de style plantagenêt :

elle contient les restes du sarcophage de St Maur, ainsi que sur les murs une inscription médievale évoquant " une pucelle " .Ce fut la première restauration à laquelle j' assistais de près alors que j' avais 12 ans. D'énormes lierres avaient en effet fendu la nef et pénétraient dans la chapelle.

 

chapelle st martin  gothique plantagenet abbaye  st maur anjou

 

 

 

 

 

 

 

 image précedente

croix de st maur

 voici dans sa totalité la Croix de St Maur, insérée dans un ancien pignon de l'abbatiale disparue. Elle est dite carolingienne (IXe siècle), mais serait plus tardive ( vers les XI-XIIeme siècles). Les vestiaires de nos dortoirs se trouvaient sous cette belle broderie de pierre qui me rappelait les entrelacs celtes des costumes de fête bretons. Hélas, cette croix est située dans un environnement et un éclairage naturel difficiles. La partie centrale de cette croix est restée le symbole des Religieux Augustins de l' Assomption, bien qu'ils n'aient plus de lien avec la vieille abbaye.

lien vers l' intranet des Augustins de l' Assomption

lien vers l' intranet des Augustins de l' Assomption

"Symbolisme de la croix centrale : elle est composée d'une ligne d'entrelacs continue. Le cercle central rassemble et tient la croix. Le centre de la croix (cercle...) représenterait la contemplation, la recherche et la découverte de Dieu, l'idée de centralité symbolisant Dieu. Au cercle central, symbole de la contemplation, viennent se greffer les quatre bras représentant les quatre points de l'horizon et donc l'idée de mission du chrétien. Autour de la croix centrale, les quatre branches sont elles-mêmes richement ornées d'entrelacs. Ce jeu de l'entrelac porte en lui le symbolisme du serpent. Or, le serpent-entrelac est symbole de vie, du lien à la divinité. En traduction chrétienne, il pourrait bien signifier la vie de l'homme issue de Dieu. " (documentation communiquée sur les lieux par Marie-Caroline, guide du Conseil Général)

 

 

 

 

 

 

 image précedente

reste de lavabo monastique abbaye st maur d' anjou

L'abbaye étant réputée avoir été construite au VIe siècle sur une ancienne villa romaine, des fouilles ont été faites, révélant ce soubassement circulaire. Il a été interprété comme un nymphée ( fontaine monumentale ) gallo-romain. J'ai trouvé sur le web un roman anglais mettant en scène à St Maur de Glanfeuil un nympheum avec une Notre Dame des Eaux ! ... En fait, il s'agit d'un lavabo monastique circulaire du XIIe siècle. Il est situé dans la cour principale. A l'époque de l' alumnat, il était enseveli sous du sable et recouvert de bitume, pour éviter tout danger pour les élèves, car il est situé à 3 mètres plus bas que le niveau actuel.

suite

 

 

 

 

 

 

 image précedente

abbaye de St Maur clocher de 1955

Abbaye de St Maur vue du cimetiere

Abbaye de st maur le cloitre

 

St Maur vu depuis une gabare 

7 photos de 2003/2004

et 2 photos nouvelles sur la pucelle évoquée plus haut dans la chapelle St Martin  

 

Abbaye de St Maur vue du parc (ancien potager)

Abbaye de St Maur vue des vignobles

Abbaye de St Maur vue du verger

archives sur l'histoire de l' abbaye

Historique de l' abbaye

orientation

aide à la navigation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 haut de page

e-mail

accueil - home...lien vers l' intranet des Augustins de l' Assomption...plan de la galerie - sitemap

page Anjou

page biographie perso

 

....